Dépêches AFP

Législatives au Botswana: le recours pour fraudes de l'opposition rejeté par la justice

24 décembre 2019 à 15h31 Par AFP
La justice du Botswana a rejeté mardi le recours en annulation pour fraudes des législatives d'octobre déposé par le principal parti d'opposition qui portait sur près de la moitié des circonscriptions remportées par le parti au pouvoir. Le Parti démocratique du Botswana (BDP, au pouvoir) a remporté les élections générales du 23 octobre par 38 sièges contre 15 pour la Coalition pour un changement démocratique (UDC).L'UDC avait contesté les résultats du scrutin devant la justice en faisant état d'"irrégularités dans certaines circonscriptions". Elle avait déposé des recours pour 16 circonscriptions sur les 57.Dès la proclamation des résultats, le chef de l'UDC, Duma Boko, avait accusé le régime d'avoir "délibérément organisé un vol du scrutin parce qu'il s'est rendu compte qu'il était en difficulté".En énonçant le verdict mardi, le juge Mercy Garekwe a déclaré qu"on ne peut pas conclure que les gens ou les institutions qui auraient eu ces pratiques illégales et corrompues sont des agents électoraux" du BDP."En ce qui concerne le BDP, des noms sont mentionnés mais pour aucun d'entre eux il n'est dit qu'il s'agit de ceux d'agents électoraux" du BDP, a-t-il ajouté.Le président du Botswana, Mokgweetsi Masisi, avait rejeté les accusations de fraudes de l'UDC, qui devrait faire appel du jugement.Le BDP dirige le Botswana, ancienne colonie britannique d'Afrique australe, depuis son accession à l'indépendance en 1966.