Libération de 15 marins turcs enlevés au large du Nigeria

Par AFP

AFRICA RADIO

Quinze marins turcs, enlevés le mois dernier par des pirates au large du Nigeria, ont été libérés et sont en bonne santé, a indiqué vendredi Ankara.

"Nous allons rapatrier nos ressortissants, leur état de santé est bon", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu, cité par l'agence de presse étatique Anadolu.Les 15 marins avaient été enlevés le 23 janvier au large du Nigeria lors de l'attaque par des hommes armés du navire cargo M/V Mozart, battant pavillon libérien et propriété de la compagnie Borealis Maritime basée à Londres, Hambourg et Istanbul.Lors de cette attaque, un marin de nationalité azerbaïdjanaise avait été tué. Après le départ des assaillants, le navire avait pu poursuivre sa route vers le Gabon avec trois membres d'équipage restés à bord.Confirmant la libération des marins vendredi, la compagnie turque Boden Denizcilik, chargée des opérations techniques sur le M/V Mozart, a déclaré que les 15 membres d'équipage seraient de retour en Turquie "dans un ou deux jours"."Ils se trouvent encore au Nigeria, mais ils sont en sécurité. Ils rentreront en Turquie après avoir passé les contrôles de santé nécessaires", a déclaré le directeur exécutif de Boden, Levent Karsan, à la chaîne de télévision turque TRT.Aucun détail n'était disponible dans l'immédiat sur les circonstances de la libération des 15 marins, mais leurs ravisseurs avaient envoyé une demande de rançon.Le golfe de Guinée, qui borde le Nigeria, est devenu ces dernières années le nouvel épicentre de la piraterie mondiale. Sur 135 marins enlevés dans le monde en 2020, 130 l'ont été dans le golfe de Guinée, ce qui constitue un record dans cette zone, a indiqué en janvier le Bureau maritime international (BMI).Dix marins d'un navire turc enlevés au large du Nigeria avaient été libérés en août 2019.