Mauritanie: le procureur réclame l'inculpation de l'ex-président Ould Abdel Aziz pour corruption (parquet)

Par AFP

AFRICA RADIO

Le procureur de Nouakchott a ordonné jeudi la présentation de l'ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et d'une dizaine de hautes personnalités à un juge en demandant leur inculpation pour corruption, a indiqué le parquet.

Le procureur Ahmedou Ould Abdallahi a demandé le placement sous contrôle judiciaire de M. Ould Abdel Aziz, d'un de ses gendres, de deux anciens Premiers ministres et de plusieurs anciens ministres et hommes d'affaires, a dit le parquet dans un communiqué reçu par l'AFP. Ils étaient jeudi en cours de présentation au juge qui doit décider s'il suit les réquisitions du procureur."La liste des chefs d'inculpation dressés contre lui (l'ex-président) par le parquet et sur lesquels le juge d'instruction doit statuer et enquêter est longue", a dit une source proche du parquet qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat en raison de la confidentialité et de la sensibilité des investigations.Elle "comporte notamment la corruption, le blanchiment d'argent, l'enrichissement illicite, la dilapidation de biens publics, l'octroi d'avantages indus et l'obstruction au déroulement de la justice", selon la même source.La justice est saisie depuis août 2020 du rapport d'une commission d'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur des faits présumés de corruption et de détournement de fonds publics pendant les plus de dix années de pouvoir de M. Ould Abdel Aziz (2008-2019).La commission s'est penchée sur plusieurs aspects: gestion des revenus pétroliers, vente de domaines de l'Etat, liquidation d'une société publique assurant l'approvisionnement du pays en denrées alimentaires ou activités d'une société chinoise de pêche.