Montée en puissance des djihadistes au Mozambique

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Le Portugal va envoyer dans les prochaines semaines une soixantaine de militaires au Mozambique après une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique à Palma, ville du nord du pays.

L'ONU condamne "fermement ces attaques", ainsi que les Etats-Unis qui sont "déterminés" à coopérer avec le gouvernement mozambicain pour lutter contre les djihadistes, selon le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

"Les djihadistes ont gagné en expérience militaire. L'allégeance à l'Etat Islamique leur donnent une plus value immatérielle d'expérience militaire qu'ils appliquent sur le terrain"

Après plusieurs jours de combats, la ville frontalière de la Tanzanie donnant sur les importantes exploitations de gaz est tombé aux mains des djihadistes le week-end dernier.

La prise de Palma témoigne de la montée en puissance des djihadistes au Mozambique et dans la région selon Wassim Nasr, journaliste à France 24, spécialiste des groupes djihadistes, auteur du livre État islamique, le fait accompli publié chez Plon "L'Etat islamique est implanté là-bas depuis 2018, il y a eu la prise d'une autre ville, Mocimboa da Praia remonte à août 2020, une ville qu'ils tiennent toujours. Ils ont réussi à capitaliser sur la prise de cette première ville parce qu'ils ont gagné en expérience militaire. L'allégeance à l'Etat Islamique leur donne une plus value immatérielle d'expertise militaire qu'ils appliquent sur le terrain. On l'a vu au Lac Tchad, en RDC et maintenant on le voit au Mozambique"