Niger: Dangote lance la construction d'une cimenterie de 275 millions d'euros

15 octobre 2018 à 12h17 par AFP

AFRICA RADIO

Le groupe Dangote Cement, du milliardaire nigérian Aliko Dangote, a lancé les travaux de construction d'une cimenterie à Keita, près de Tahoua, dans l'ouest du Niger, d'un coût de 180 milliards de francs CFA (275 millions d'euros), a rapporté la télévision nationale lundi.

Les travaux devraient durer 26 mois et comprennent également la construction d'une centrale thermique à charbon de 100 mégawatts, selon le ministère de l'Industrie du Niger, pays qui importe 80% de ses besoins en ciment. L'usine aura une capacité annuelle de 2,5 millions de tonnes. La nouvelle production permettra de faire baisser le prix du ciment, dont la tonne coûte actuellement au moins 100.000 francs CFA (150 euros) sur le marché, a-t-il assuré."La production nationale de ciment ne couvre les besoins qu'à hauteur de 20%" et "le marché nigérien du ciment connaît une croissance annuelle de plus de 10%", a souligné le ministre nigérien de l'Industrie, Malam Zaneidou Amirou, lors du lancement des travaux.Le Niger importe généralement du ciment du Nigeria et du Bénin voisins.Le 9 octobre, Niamey a autorisé Dangote cement Niger SA (filiale locale) à mener des recherches de "charbon et substances connexes" sur quatre permis dans les régions d'Agadez (nord) et de Tahoua.Cette société "s'engage à investir" dans les trois prochaines années 2 millions de dollars sur chacun des permis dans le cadre des travaux de prospection. Elle promet de financer également des infrastructures collectives "à hauteur de 50.000 dollars par an" pour chacune des zones abritant les permis, selon un communiqué gouvernemental.Pays parmi les plus pauvres du monde, le Niger, en grande partie désertique, est le pays africain à la croissance démographique la plus forte (avec notamment une fertilité record de 7,6 enfants par femme).Il est aussi en proie à des attaques jihadistes récurrentes notamment dans le Sud-Ouest, proche du Mali.