Nigeria: 58 morts dans l'attentat suicide de lundi contre un lycée

Par La rédaction

Kano (Nigeria) (AFP)

L'attentat suicide qui a frappé lundi un lycée du nord-est du Nigeria, l'un des pires massacres attribués au groupe islamiste Boko Haram, a fait 58 morts et 117 blessés, selon un nouveau bilan annoncé mercredi par un responsable de l'établissement.

"Le bilan est maintenant de 58 morts et le nombre de blessés est monté à 117", a déclaré à l'AFP un responsable du lycée public pour garçons de Potiskum, dans l'Etat de Yobe.

Un kamikaze déguisé en collégien s'était fait exploser au milieu des élèves de cet établissement, rassemblés dan la cour pour l'appel du matin. 

La police nigériane avait fait état lundi d'un bilan de 47 morts et 79 blessés parmi les élèves, et avait attribué cet attentat suicide à Boko Haram.

Le groupe armé, dont le nom en langue haoussa signifie "L'éducation occidentale est un péché", a déjà mené de nombreuses attaques contre des établissements scolaires.

Selon le responsable de l'école, qui a souhaité rester anonyme, le bilan s'est alourdi en 48 heures parce que de nombreux morts et blessés ont été transportés chez eux dans un premier temps, et non à l'hôpital, jusqu'à ce que les autorités de l'Etat de Yobe demandent aux familles de se manifester.