Nigeria: Boko Haram affirme avoir abattu un avion militaire

Par AFP

AFRICA RADIO

Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram a affirmé vendredi avoir abattu un avion de chasse de l'armée nigériane qui a disparu en milieu de semaine dans le nord-est du pays.

L'aéronef, un avion léger d'attaque Alpha Jet, était en mission mercredi pour soutenir les troupes gouvernementales combattant Boko Haram dans l'État de Borno (Nord-Est) lorsqu'il a interrompu tout contact radar, a indiqué l'Armée de l'air nigériane (NAF) dans un communiqué.Une vidéo diffusée par le groupe jihadiste sur les réseaux sociaux, et qui n'a pas pu être vérifiée par l'AFP, montre un combattant paradant sur des débris au sol, que Boko Haram affirme être les restes de l'avion.On y voit le drapeau nigérian peint sur l'épave d'acier et le numéro NAF 475 sur le fuselage, dans une zone présentée comme étant la forêt de Sambisa, un fief de Boko Haram dans l'Etat de Borno.Selon l'Armée de l'air, la cause et le lieu du crash sont pour le moment inconnus, de même que le sort des deux pilotes du biplace."Les opérations de recherche et de sauvetage par les avions de surveillance de la NAF, ainsi que par les forces spéciales et les troupes au sol, se poursuivent", indique-t-elle."À ce stade, la NAF n'exclut concernant l'incident. Elle garde cependant l'espoir que l'équipage sera bientôt retrouvé et secouru", selon le communiqué.En 2014, Boko Haram avait affirmé, vidéo à l'appui, avoir abattu un avion de l'Armée de l'air, et décapité son pilote.Depuis le début de la rébellion de Boko Haram en 2009, le conflit a fait près de 36.000 morts, et deux millions de déplacés. La violence s'est également étendue au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins.En 2016, le groupe s'est scindé en deux, avec d'un côté la faction historique de Boko Haram, et de l'autre l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap), reconnu par l'organisation Etat islamique (EI).