Nigeria: manifestation étudiante pour demander la réouverture des universités

Par AFP

AFRICA RADIO

Des dizaines d'étudiants nigérians se sont rassemblés à Abuja mercredi pour demander la réouverture des écoles et des universités, fermées depuis le mois de mars pour endiguer la contamination de coronavirus dans le pays le plus peuplé d'Afrique.

"Nous perdons beaucoup d'argent, entre les frais de scolarité que nous devons payer par an, notre loyer", explique à l'AFP Felix Simon Ejegalo, président de l'Association nationale des étudiants d'université, le plus grand syndicat étudiant du pays, qui avait appelé à la manifestation."Nous demandons à ce que les écoles ré-ouvrent", a-t-il martelé devant les locaux du ministère de l'éducation.Grace Godwin, étudiante en économie présente lors du sit-in, a expliqué vouloir "retourner en cours, et passer les examens"."Etudier à la maison est difficile", poursuit-elle dans un pays où internet est peu accessible dans les foyers et l'électricité sans cesse interrompue."Et le gouvernement ne va jamais baisser les prix de scolarité l'année prochaine, même si on a perdu une année", regrette la jeune femme. Début août, certaines classes du secondaire ont pu ouvrir leurs portes aux étudiants qui avaient des examens, notamment ceux pour pouvoir accéder à l'université.Les mesures de confinement et de distanciations sociales mises en place en mars, quelques semaines après le premier cas de coronavirus dans le pays sont partiellement levées depuis le début du mois d'août, avec notamment la réouverture des églises et des mosquées dans l'Etat de Lagos, épicentre de l'épidémie.Les autorités ont également annoncé la réouvertures des vols internationaux pour le 29 août, avant de se raviser, soulignant que la date serait maintenue si les aéroports remplissaient les critères sanitaires.Officiellement, près de 50.000 personnes avaient été infectées au coronavirus mercredi et près de 1.000 sont décédées, mais les tests réalisés sont largement insuffisants dans ce pays de 200 millions d'habitants.