Nigeria: sept morts dans une fusillade avec des insurgés

9 novembre 2013 à 19h11 par La rédaction


Kano (Nigeria) (AFP)

Sept personnes ont péri samedi dans la ville de Kano, dans le nord du Nigeria, dans une fusillade entre les forces de sécurité et des insurgés de Boko Haram suspectés de préparer des attaques suicide, a annoncé l'armée nigériane.

Cinq présumés "terroristes" et deux soldats ont été tués lorsque des troupes d'élite et des agents de renseignements ont pris d'assaut deux maisons à Kano, a expliqué un porte-parole militaire, le capitaine Iweha Ikedichi, dans un communiqué.

"Les renseignements dont nous disposons indiquent que les terroristes étaient en train de finaliser des plans pour mener des attaques suicide simultanées à Abuja et Kano", selon M. Ikedichi.

Les forces de sécurité ont découvert une cache d'armes et de munitions, a-t-il précisé.

Les forces nigérianes mènent une offensive contre les islamistes de Boko Haram depuis que le président Goodluck Jonathan a décrété en mai l'état d'urgence dans trois Etats du nord-est du Nigeria, quand les insurgés avaient pris le contrôle d'une partie de leur territoire.

Kano est le bastion de Boko Haram, dont l'insurrection sanglante a coûté depuis mi-2009 la vie à des milliers de personnes.

Les insurgés ont attaqué des chrétiens, des musulmans, des étudiants, des politiciens, des membres des forces de sécurité et d'autres groupes opposés à son ambition d'imposer la loi islamique dans la région.

Le Nigeria est le pays d'Afrique le plus peuplé et le premier producteur de pétrole du continent.La moitié nord est majoritairement musulmane, tandis que la moitié sud, plus prospère, est essentiellement chrétienne.