Nigeria: un pétrolier attaqué par des pirates, un mort et 3 otages

Par La rédaction

Athènes (AFP)

Un officier de marine grec a été tué et trois marins, dont deux Grecs, ont été pris en otage par des pirates qui ont attaqué un pétrolier au large du Nigeria, ont annoncé mercredi les garde-côtes grecs.

L'assaut des pirates a eu lieu mardi soir dans la zone pétrolière maritime de Qua Iboe alors que le tanker "Kalamos", battant pavillon maltais, était à l'ancre, attendant d'être chargé, selon la même source.

Les assaillants ont tué le Second capitaine, ont précisé les garde-côtes, ajoutant que 23 membres d'équipage, dont dix Grecs se trouvaient à bord.Ils ont quitté le bateau emmenant leurs trois otages.

Selon les sites spécialisés, le Kalamos est un pétrolier construit en 2000, propriété de la société grecque Aeolos Management.

Le géant pétrolier américain ExxonMobil possède un important terminal à Qua Iboe, dans le sud du Nigeria.

La zone côtière s'étendant du Sénégal à l'Angola est devenue, selon les experts, la nouvelle plaque tournante de la piraterie en Afrique, prenant le relais du golfe d'Aden, du côté oriental de l'Afrique, où le phénomène, un temps spectaculaire, a quasiment disparu devant le déploiement d'une armada militaire internationale.