Pékin défend les investissements chinois en Afrique

19 novembre 2010 à 9h48 par La rédaction

PRETORIA (AFP)

Le vice-président chinois Xi Jinping a appelé jeudi dans un discours la communauté internationale à reconnaître les bénéfices des investissements chinois en Afrique.

"J'ai remarqué que certains universitaires de pays développés, qui ont longtemps étudié les relations Chine-Afrique, ont reconnu que lesdites relations sont gagnant-gagnant et ont appelé la communauté internationale à percevoir le rôle de la Chine en Afrique tel qu'il est vraiment", a-t-il déclaré dans un discours à Pretoria, à l'occasion du 10ème anniversaire du Forum de cooperation Chine-Afrique (FOCAC), lancé par Pékin en 2000 pour développer sa présence économique sur le continent.

Pékin estime que son commerce bilatéral atteindra 100 milliards de dollars en 2010 avec l'Afrique où les compagnies chinoises continuent d'investir massivement dans les secteurs pétrolier, minier, agricole et manufacturier.

L'Occident a souvent critiqué la Chine pour ses relations avec certains régimes africains, notamment au Soudan et au Zimbabwe, accusés de violations des droits de l'homme. Lors du sommet du Focac l'an dernier au Caire, le gouvernement chinois a accordé pour 10 milliards de dollars de crédits à la Chine et a annulé ou réduit la dette d'une trentaine de pays africains.

M. Xi, probable futur numéro un chinois, a conclu jeudi une visite de trois jours en Afrique du sud. La veille il avait présidé à la signature d'une série d'accords dans le domaine énergétique, bancaire et commercial. Il doit se rendre en Angola et au Botswana.