Dépêches AFP

RDC: 14 personnes tuées dans deux attaques dans l'Est

15 janvier 2020 à 17h15 Par AFP
Quatorze personnes ont été tuées dans deux attaques survenues dans l'est de la République démocratique du Congo, en quête désespérée de paix, de stabilité et de présence de l'Etat, a-t-on appris mercredi de sources locales. Cinq policiers et un civil ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi dans l'attaque d'un commissariat dans la province de l'Ituri (nord-est)."Des hommes armés ont attaqué le commissariat de la police d'Irumu-centre en tirant des balles dans tous les sens", a dit à l'AFP Guly Gotabo, président de la société civile du territoire d'Irumu, une des subdivisions de l'Ituri."Ces assaillants ont tué cinq policiers et un civil, saccagé le commissariat et emporté deux armes", a détaillé de son côté Josué Kandole, un responsable administratif local.Le porte-parole de l'armée dans la région a confirmé cette attaque.Plus au sud, dans la province voisine du Nord-Kivu, huit personnes "ont été tuées à l'arme blanche", a déclaré à l'AFP Modeste Kabori, chef de groupement de Bukoma, théâtre du drame dans le territoire du Rutshuru.Selon un habitant, Eugène Rwanze, les assaillants ont d'abord tué un agent de l'Etat avec son épouse et leurs cinq enfants, avant d'aller exécuter un voisin."Dans la zone ici, il y a des FDLR (ndlr: des rebelles hutus rwandais) qui sèment la terreur. Les enquêtes pourront déterminer les auteurs de ces actes", a-t-il déclaré.La rébellion des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FLDR) est actuellement pourchassée par l'armée congolaise qui a annoncé avoir tué son chef en septembre.