RDC: l'afflux des déplacés est un "double danger" pour Beni, s'inquiète le maire

AFRICA RADIO

11 février 2020 à 7h46 par AFP

L'arrivée massive des milliers des déplacés fuyant des massacres fait courir à Beni-ville (est de la République démocratique du Congo) "un double danger" d'infiltration par des membres du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) et de propagation d'Ebola, s'est inquiété mardi son maire.