RDC: l'armée se renforce autour des positions des mutins au Nord-Kivu

2 juin 2012 à 12h16 par La rédaction

BUNAGANA (RDCongo) (AFP) - (AFP)

L'armée congolaise s'est renforcée autour des positions des mutins ex-rebelles qu'elle affronte depuis plusieurs semaines dans le Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo.

Un bataillon de commandos est arrivé vendredi à Bunagana pour sécuriser ce poste frontalier important avec l'Ouganda, situé à environ 90 km au nord-est de Goma, la capitale du Nord-Kivu.

Après permutation de certains de ses hommes soupçonnés de complicité avec les mutins, le 812e régiment s'est redéployé à Jomba, près de Bunagana, et sur la colline de Bugusa, des positions attaquées fin mai par les mutins.

Ces derniers sont toujours confinés sur les collines toutes proches de Mbuzi, Chanzu et Runyonyi, à l'extrême nord-est d'une petite bande du parc national des Virunga, bordée par la Rwanda et l'Ouganda.

Présent samedi à Bunagana, le général Vainqueur Mayala, commandant de la région militaire du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP être "venu en inspection des troupes et faire la réorganisation, et planifier l'attaque d'ici quatre matins pour bouter dehors les mutins".

Ceux-ci sont des anciens combattants de la rébellion tutsi-congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrée dans les Forces armées congolaises (FARDC) après un accord de paix le 23 mars 2009.

Ils ont commencé début avril à faire défection de leurs unités au Sud et au Nord-Kivu, et sont traqués depuis plusieurs semaines dans le parc des Virunga, où ils résistent aux attaques répétées des forces loyalistes qui ont notamment bombardé plusieurs fois par hélicoptères les collines où ils sont regroupés.

Les affrontements ont cessé depuis le début de la semaine et un calme relatif prévaut depuis dans la zone.