RDC/meurtre Chebeya: début vendredi du procès de huit policiers

Par La rédaction

KINSHASA (AFP)

Huit policiers congolais dont le chef des services spéciaux, comparaîtront à partir de vendredi devant la cour militaire de Kinshasa pour le meurtre du militant des droits de l'homme Floribert Chebeya, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Outre le colonel Daniel Mukalay, chef des services spéciaux de la police nationale, les autres accusés sont trois majors et des lieutenants et sous-lieutenants, a précisé à l'AFP le greffe de la cour militaire de la Gombe à Kinshasa.

Le procès qui doit débuter vendredi à 09H00 devant cette cour, sera public, a-t-on précisé de même source.

Militant respecté et connu, président-fondateur de l'ONG la Voix des sans voix, Floribert Chebeya, 47 ans, a été retrouvé mort le 2 juin dans sa voiture, les mains liées dans le dos, sur une route en périphérie de Kinshasa, au lendemain d'un rendez-vous --qui n'a pas eu lieu-- avec le chef de la police, le général Numbi, suspendu depuis.

Son chauffeur qui l'avait accompagné au rendez-vous, est toujours porté disparu.