RDC: meurtre d'un chef coutumier, un mort dans une opération policière dans le centre

Par AFP

AFRICA RADIO

Une personne a été tuée lundi dans un échange de coups de feu entre des forces de sécurité et des occupants d'une ferme soupçonnée d'héberger des auteurs présumés de l'assassinat d'un chef coutumier du Sankuru au centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de la police.

"La police et l'armée ont mené une opération à l'aube lundi dans la ferme Ndjeka à 25 km à l'est de la cité de Lodja (Sankuru, centre). Nous avons essuyé des tirs venant des hommes armés et nous avons répliqué. Un des hommes armés a trouvé la mort et nous en avons capturé seize", a déclaré à l'AFP une source policière sous couvert d'anonymat."Nous avions des informations selon lesquelles cette milice est dirigée par un certain M. Omindo, alias Omera, et que c'est elle qui a tué un chef coutumier vendredi dernier", a expliqué cette source ajoutant que "ce même groupe avait tué un policier en octobre".Le calme a régné dans la province du Sankuru (centre) après l'élection sous tension samedi du nouveau gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi qui a battu Lambert Mende, ancien ministre et porte-parole du régime de l'ancien régime de l'ex président Joseph Kabila.M. Mende est une des 14 personnalités congolaises sous sanctions de l'Union européenne, pour entrave au processus électoral dans les deux dernières années du régime Kabila (fin 2016-fin 2018).Le Sankuru était la dernière des 26 provinces de la RDC où l'élection du gouverneur n'avait pas eu lieu.