RDC: reddition d'un colonel accusé de viols de plus de 200 femmes

Par La rédaction

GOMA (RDCongo) (AFP) - (AFP)

Un colonel de l'armée congolaise, accusé avec près de 200 soldats d'avoir commis des viols massifs en juin dans l'est de la RD Congo, s'est rendu jeudi avec ses hommes dans un centre de formation de l'armée congolaise, a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole de l'armée.

Le colonel Niragire Kifaru "est sorti hier (de la brousse) avec 116 militaires.Il se trouve actuellement au centre de formation de Luberizi", à une centaine de kilomètres au nord du territoire de Fizi, au sud de la province du Sud-Kivu (est), a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Sylvain Ekenge, porte-parole de l'armée dans la région.