Roland Dumas et Jacques Vergès vont défendre Gbagbo

Par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Deux célèbres avocats français, l'ancien ministre socialiste des Affaires étrangères Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé jeudi qu'ils allaient défendre les "autorités" ivoiriennes, après un entretien au palais présidentiel d'Abidjan avec Laurent Gbagbo.

A l'issue d'un entretien d'environ une heure et demie, M. Dumas a expliqué devant la presse que les avocats, arrivés dans la matinée, étaient venus "étudier" la situation dans le pays, plongé dans une grave crise depuis la présidentielle du 28 novembre.

"On va s'occuper" du dossier, a-t-il dit."Nous allons faire un Livre blanc et puis nous allons prendre la défense des autorités en place", a expliqué l'ex-ministre.

M. Gbagbo "est devenu un symbole" car il "représente une Afrique nouvelle, une Afrique qui ne s'incline pas", "et c'est ça qui est intolérable pour les dirigeants français", a lancé Jacques Vergès.

Une grande partie de la communauté internationale, notamment l'ex-puissance coloniale française, appelle Laurent Gbagbo à céder la présidence après dix ans de pouvoir, et reconnaît son rival Alassane Ouattara comme chef d'Etat légitime à l'issue du scrutin.

La crise post-électorale a été marquée par de graves violences, qui ont fait 179 morts depuis la mi-décembre selon le dernier bilan de l'ONU.