Sierra Leone: une épidémie de choléra fait 62 morts en moins d'un mois

Par La rédaction

FREETOWN (AFP) - (AFP)

Une épidémie de choléra en Sierra Leone a fait 62 morts, dont 21 enfants âgés de moins de cinq ans, en moins d'un mois, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

La région ouest de la Sierra Leone - qui comprend la capitale Freetown - et "trois villes dans le nord et le sud du pays sont maintenant considérées comme des zones touchées par l'épidémie de choléra", selon un communiqué du ministère.

"Des centres d'urgence ont été mis en place et hôpitaux et cliniques ont reçu des médicaments pour empêcher une aggravation du problème", selon la même source.

Entre le 23 juin et le 17 juillet, 62 personnes sont mortes et 3.721 cas ont été signalés dans les zones concernées, selon des chiffres officiels.

Le nombre le plus élevé de cas a été signalé à Port Loko (nord), où 21 enfants âgés de moins de cinq ans sont morts.

"L'épidémie est due à l'insalubrité, à la grave pénurie d'eau qui frappe plusieurs régions du pays et aux migrations en provenance des régions concernées", a déclaré un responsable de la santé.

La Croix-Rouge en Sierra Leone a mobilisé environ 400 bénévoles pour contrôler la propagation de la maladie et expliquer aux communautés les gestes pour l'éviter.

Selon un récent rapport du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), l'épidémie s'est également déclarée en Guinée.

Le choléra - infection intestinale aiguë due à l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae - a déjà fait 700 victimes en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale avec plus de 29.000 cas signalés, a indiqué l'UNICEF la semaine dernière.

La Mali et le Nigeria ont également été touchés par le choléra alors que leurs populations connaissent déjà une importante malnutrition.