Tchad: Albert Pahimi Padacké retrouve son poste de Premier ministre

Par AFP

AFRICA RADIO

Albert Pahimi Padacké, dernier Premier ministre d'Idriss Déby Itno mort au combat contre des rebelles la semaine dernière, a été nommé lundi chef du gouvernement de transition au Tchad, selon un décret signé par Mahamat Idriss Déby, président du Conseil militaire de transition (CMT).

M. Pahimi Padacké, était arrivé en deuxième position de l'élection présidentielle du 11 avril avec 10,32% des voix, loin derrière le défunt président, qui avait été réélu dès le premier tour avec 79,32%.M. Pahimi Padacké avait occupé les fonctions de premier ministre jusqu'en 2018, date de suppression de la fonction. Il sera à la tête, selon la charte de transition, d'un gouvernement de transition dont les membres seront nommés et révoqués par Mahamat Idriss Déby, fils de l'ancien président.Dans un autre décret signé par le nouvel homme fort du régime, le neveu de l'ancien président Idriss Déby, Idriss Youssouf Boy, a été nommé secrétaire particulier du président du CMT, poste jusqu'ici occupé par l'ancienne Première dame Hinda Itno.Lors des funérailles d'Idriss Déby, la France, et les pays du G5 Sahel, qui combattent ensemble les jihadistes dans cette région de l'Afrique, avaient appelé à un "processus de transition civilo-militaire".Les principaux partis d'opposition, ainsi que les syndicats et la société civile, ont dénoncé la semaine dernière un "coup d'Etat insitutionnel" et ont appelé à une "transition dirigée par les civils (...), à travers un dialogue inclusif".