Une importante délégation égyptienne en Libye

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouli a eu mardi des entretiens à Tripoli et conclu des mémorandums d'entente, à l'occasion de la première visite dans la capitale libyenne d'un responsable égyptien de ce rang depuis l'installation des nouvelles autorités de transition.

Accompagné d'une importante délégation de onze ministres, M. Madbouli a rencontré son homologue libyen Abdelhamid Dbeibah dont le gouvernement est chargé d'unifier les institutions jusqu'alors divisées entre des pouvoirs rivaux dans l'est et l'ouest du pays.Une série de mémorandums d'entente ont été signés entre les deux parties, notamment dans les domaines de l'électricité et des télécoms. Un accord prévoit également la relance des liaisons aériennes par les compagnies nationales des deux pays, selon les autorités.La Libye tente de s'extraire d'une décennie de conflit marquée par l'existence de pouvoirs rivaux et par des violences sanglantes.Un nouvel exécutif est né d'un processus onusien lancé en novembre, mis sur orbite en février et confirmé en mars par un vote de confiance du Parlement.Longtemps, l'Egypte a été considérée comme l'un des principaux soutiens du rival des autorités basées à Tripoli, le maréchal Khalifa Haftar, dans une Libye en proie au chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi après une révolte populaire en 2011.L'Egypte, qui avait fait part de son intention de collaborer avec les nouvelles autorités à Tripoli, a accueilli la première visite officielle à l'étranger de M. Dbeibah mi-février.