Zambie : l'ex-président Kenneth Kaunda est sorti de l'hôpital

Par La rédaction

LUSAKA (AFP) - (AFP)

L'ancien président zambien Kenneth Kaunda, 88 ans, a quitté mardi l'hôpital universitaire de Lusaka où il avait été admis samedi, trois jours après le décès de son épouse Betty, a indiqué l'établissement.

"Le Dr Kaunda a été autorisé à partir, il n'est plus à l'hôpital", a déclaré à l'AFP le directeur général de l'hôpital universitaire UTH, Lackson Kasonka.

"Plusieurs facteurs seront à surveiller après sa sortie.(...) Il a besoin d'un endroit tranquille pour se reposer", avait-il auparavant indiqué, sans préciser de quoi souffrait l'ancien président, au pouvoir de 1964 à 1991.

Betty Kaunda, son épouse, est morte mercredi au Zimbabwe à l'âge de 83 ans, et le gouvernement zambien a décrété trois jours de deuil national.

L'ancienne première dame devait initialement être enterrée dimanche, mais les funérailles ont été reportées à une date désormais fixée à vendredi.

Kenneth Kaunda est le père de l'indépendance de la Zambie, l'ancien protectorat britannique de Rhodésie du Nord, en 1964.

Pendant l'essentiel de sa présidence, le pays a vécu sous un régime de parti unique d'obédience marxiste pro-soviétique, soutien actif des luttes en faveur de la décolonisation et contre l'apartheid dans les pays voisins d'Afrique australe.

Il a quitté le pouvoir en 1991, battu aux premières élections multipartites, et s'était retiré de la présidence de son parti en 2000, cinq ans après avoir tenté en vain de revenir sur le devant de la scène politique.