Nouveau variant: le Maroc interdit son territoire aux ressortissants d'Afrique australe

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Maroc a décidé vendredi d'interdire l'accès de son territoire aux ressortissants des pays d'Afrique australe après la détection d'un nouveau variant du Covid-19 identifié pour la première fois en Afrique du Sud et potentiellement très contagieux, selon l'agence de presse officielle MAP.

"A la suite des informations relatives à l'apparition d'un nouveau variant dangereux en Afrique du Sud, les autorités marocaines ont décidé d'interdire l'accès au territoire national des ressortissants de ce pays et des pays d'Afrique australe (Botswana, Namibie, Lesotho, Eswatini, Mozambique, Zimbabwe)", indique la MAP, citant le ministère des Affaires étrangères. Cette mesure concerne également "les passagers en provenance ou ayant transité par ces pays", précise la même source. Elle "intervient dans le cadre des mesures prises pour préserver les acquis du Maroc en matière de gestion de la pandémie (...) et faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays", explique-t-on. Potentiellement très contagieux, la détection de ce nouveau variant du Covid-19 a été annoncé jeudi en Afrique du Sud. Plusieurs pays européens comme la France, le Royaume uni, l'Italie ou l'Allemagne ont déjà pris des mesures interdisant la venue de voyageurs d'Afrique australe. Le Maroc avait déjà décidé jeudi de suspendre les vols à destination et en provenance de France à partir de dimanche à 23H59 (22H59 GMT) en raison de la recrudescence de l'épidémie de Covid-19. Le mois dernier, les autorités marocaines avait suspendu les vols depuis et vers l'Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni à cause de l'évolution de la situation sanitaire dans ces trois pays. La suspension des vols avec la Russie, décidée début octobre, a été cependant levée.