Ouganda: mort d'Elly Tumwine, figure du régime Museveni

AFRICA RADIO

25 août 2022 à 13h51 par AFP

Le général ougandais Elly Tumwine est décédé jeudi, a annoncé le président Yoweri Museveni, dont il a été un compagnon d'armes puis un important responsable militaire et sécuritaire, qui avait notamment justifié la brutale répression lors des élections de 2021.

"Avec une profonde tristesse, j'annonce le décès du général Elly Tumwine survenu à 05H46 ce matin à Nairobi, des suites d'un cancer du poumon", a écrit sur Twitter le chef de l'Etat ougandais au sujet de son ami, âgé de 68 ans. Les deux hommes ont combattu ensemble au sein de l'Armée de résistance nationale (NRA) contre le régime despotique de Milton Obote au début des années 1980. Yoweri Museveni a affirmé que Tumwine avait tiré le premier coup de feu lors de l'attaque sur la caserne de Kabamba en février 1981, qui a marqué le début d'années de guerilla qui mèneront Museveni au pouvoir en janvier 1986. Tumwine perdra un oeil durant ces années de combat. Sous le règne de Museveni, il a occupé divers postes dans l'armée et l'appareil sécuritaire, comme commandant en chef de l'armée, directeur général du renseignement et ministre de la Sécurité. Durant ce dernier poste entre mars 2018 et juin 2021, il avait notamment justifié les tirs des forces de sécurité sur des civils lors des manifestations de novembre 2020 dans le district de Luuka déclenchées par l'arrestation de Bobi Wine, rival de Museveni à la présidentielle de janvier 2021. "Si vous menacez la vie des forces de sécurité et du public, ils ont le droit de vous tirer dessus", avait-il déclaré. Des dizaines de personnes ont été tuées durant la période de l'élection présidentielle, qui verra la réélection de Yoweri Museveni pour un sixième mandat consécutif, devant Bobi Wine qui avait qualifié le scrutin de "mascarade". Elly Tumwine a également défendu l'utilisation par les forces de sécurité de centres de détention secrets, dénoncés par de nombreuses ONG de défense de droits humains comme des lieux de détention arbitraires et de torture. Elly Tumwine était également connu pour ses tenues colorées, qu'il concevait lui-même, et était propriétaire d'une galerie d'art. Il était surnommé le "général chantant" car il accompagnait parfois ses discours de chansons qu'il avait lui-même composées.