Paris appelle les Ivoiriens à ne pas être "prisonniers" de la désinformation russe

AFRICA RADIO

10 décembre 2022 à 12h36 par AFP

La ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna a exhorté samedi la population ivoirienne à ne pas se laisser manipuler par la propagande russe qui nourrit un sentiment anti-français en Afrique.

En visite à Abidjan vendredi et samedi, Catherine Colonna a été interpellée sur les mesures prises par la France pour lutter contre la désinformation. "Si ça se produit, c'est parce qu'il y a des forces à l'oeuvre qui vous racontent des sornettes", a-t-elle lancé lors d'une visite dans la Bibliothèque 1949 dans le quartier populaire de Yopougon où elle a rencontré le ministre ivoirien de la promotion de la jeunesse Mamadou Touré. "Nous, nous avons un devoir d'accompagner le développement du pays. Vous, vous avez le devoir de ne pas vous faire prendre pour des imbéciles", a-t-elle ajouté. Elle a martelé que la France était disposée à poursuivre son soutien en faveur de la prospérité du pays et de l'inclusion d'une jeunesse qu'elle a qualifiée d'ambitieuse" et "talentueuse". "Nous aidons la population mais nous leur demandons d'ouvrir les yeux et de réaliser qui aide et qui nuit", a-t-elle ensuite confié à quelques journalistes. "Il y a une question de responsabilité presque personnelle de ne pas se laisser manipuler et de ne pas rester prisonniers de fausses informations", a-t-elle ajouté. Le ministre ivoirien a pour sa part estimé qu'il fallait trouver les "instruments pour analyser, décrypter" les fausses informations et ainsi "éclairer". Nombre de responsables des deux pays redoutent que la propagande anti-française, déjà à l'oeuvre au Burkina et Mali voisins, ne s'intensifie en Côte d'Ivoire.