RDC : le conseiller sécurité de Tshisekedi transféré à la prison de Makala

AFRICA RADIO

5 avril 2022 à 7h51 par AFP

Le "Monsieur sécurité" du président congolais Félix Tshisekedi a été transféré à la prison Makala de Kinshasa après deux mois de détention dans les locaux de l'Agence nationale de renseignements (ANR), a-t-on appris mardi d'un collectif de militants.

Conseiller spécial du chef de l'État en matière de sécurité, François Beya Kasongo a été arrêté le 5 février par l'ANR, le service du renseignement civil de la République démocratique du Congo(RDC). "Le transfert de François Beya Kasongo à Makala", la grande prison de Kinshasa, a eu lieu lundi soir, a annoncé sur twitter le collectif "Free François Beya", ajoutant que "l'affaire est devant l'auditorat général des FARDC", la justice militaire. "Nous devons continuer à nous mobiliser pour que ses droits fondamentaux soient respectés et qu'il ait droit a un procès juste et équitable. On ne veut pas de procès a caractère politique", a écrit de son côté, sur le même réseau, l'avocat et défenseur congolais des droits de l'homme Jean-Claude Katende. Le 8 février, la présidence congolaise avait déclaré que les enquêteurs de l'ANR possèdent contre M. Beya des "indices sérieux attestant d'agissements contre la sécurité nationale". François Beya, 67 ans, a été chef de la Direction générale de migration (DGM) sous le régime de l'ex-président Joseph Kabila (2001-2019), avant de devenir en 2019 le "Monsieur sécurité" du président Tshisekedi. Il était resté à ce poste en dépit de la rupture fin 2020 entre M. Tshisekedi et son prédécesseur, après deux ans d'une cogestion conflictuelle du pays.