Tunisie: liberté provisoire pour un journaliste militant

AFRICA RADIO

11 septembre 2022 à 12h36 par AFP

Un journaliste militant tunisien a été remis dimanche en liberté provisoire, cinq jours après son arrestation pour des soupçons de "terrorisme", a annoncé son site d'information.

Le pôle judiciaire antiterroriste a décidé de remettre le journaliste, Ghassen Ben Khlifa, en liberté provisoire pendant la durée de l'enquête, selon Inhiyez, un site d'information engagé qu'il dirige. M. Ben Khlifa, dont le site s'oppose à toute normalisation entre les pays arabes et Israël et défend farouchement la cause palestinienne, avait été arrêté à son domicile mardi. Des agents de police ont fouillé sa maison et saisi deux ordinateurs selon des médias locaux. Son avocat, cité par les médias, avait affirmé que M. Ben Khlifa était soupçonné d'être l'administrateur d'une page Facebook "incitant au terrorisme". Des dizaines de militants et de journalistes avaient manifesté vendredi à Tunis pour réclamer sa libération. Plusieurs ONG locales et internationales ont déploré un "recul" des libertés en Tunisie depuis que le président Kais Saied s'est arrogé les pleins pouvoirs le 25 juillet 2021. Dans son rapport publié début mai, le Syndicat national des journalistes (Snjt) a alerté sur des "menaces sérieuses" pesant sur la liberté de la presse dans le pays.