Asile: le Danemark avance dans son projet controversé de délocalisation au Rwanda

AFRICA RADIO

9 septembre 2022 à 12h36 par AFP

Le Danemark a annoncé vendredi un accord avec le Rwanda pour avancer dans leur projet controversé de délocalisation de demandeurs d'asile vers le pays africain, qui suscite les critiques de l'Union européenne.

Le Royaume-Uni avait annoncé en avril un accord similaire avec Kigali, même si aucune expulsion n'a encore eu lieu et que le projet fait l'objet de recours judiciaires de la part d'associations. Le Danemark et le Rwanda ont, eux, signé une nouvelle déclaration de coopération bilatérale dans laquelle ils disent "envisager l'établissement d'un programme par lequel les demandeurs d'asile arrivant au Danemark pourraient être transférés au Rwanda pour l'étude de leur dossier d'asile", indique le ministère danois des Affaires étrangères dans un communiqué. Ce plan inclut également "l'option d'une installation au Rwanda", selon Copenhague. Le ministre danois de l'Intégration Kaare Dybvad Bek s'est dit "très heureux" de cette nouvelle avancée, qui fait suite à des discussions entamées il y a plus d'un an. Connu pour avoir une politique d'immigration parmi les plus dures en Europe, le pays nordique avait adopté en juin 2021 une loi autorisant la délocalisation de demandeurs d'asile hors du continent. Selon le projet danois, les candidats à l'asile devraient toujours soumettre personnellement une demande à leur arrivée au contrôle aux frontières danois, avant d'être envoyés par avion dans un autre pays. Le gouvernement social-démocrate au pouvoir à Copenhague avait affirmé être en discussions avec plusieurs pays. Les médias danois avaient également évoqué l'Egypte, l'Erythrée, l'Ethiopie mais c'est avec le Rwanda que le projet est le plus avancé. La Commission européenne avait immédiatement pris ses distances, jugeant que le projet "soulève des questions fondamentales concernant à la fois l'accès aux procédures d'asile et l'accès effectif à la protection" pour les réfugiés.