Forum Investir en Afrique 2024

Bénin : « Le Finab c'est la fête de l’amour de l’Art, des passionnés de notre patrimoine culturel », Ulrich Adjovi

La 1ère édition du Festival International des Arts du Bénin a ouvert ses portes en présence de Eric Totah, Représentant de Jean-Michel Babalola Abimbol, ministre de la culture du Bénin.

«  la fête de l’amour de l’Art, des passionnés de notre patrimoine culturel », Ulrich Adjovi

15 février 2023 à 6h47 par Juliette Abwa V/ Africa Radio Abidjan

Ce 14 Février 2023 est né au Bénin, le Festival des amoureux des Arts. Le Finab est un centre d’art international qui promeut les artistes béninois et permet le rayonnement du pays à travers la culture. Portée par Ulrich Adjovi en collaboration avec le gouvernement béninois, la 1ère édition du Festival international des Arts du Bénin (FINAB) se tient du 16 au 19 Février 2023 à Cotonou, Porto-Novo et Ouidah. Cet évènement culturel qui rassemble près de 100 artistes venus du monde entier célèbre 07 arts que sont : la musique, la mode, le théâtre, les arts plastiques, le cinéma, la littérature et la danse.

Une initiative qui naît d’un besoin! En effet, malgré les nombreux festivals qui existent au Bénin, il n’en existait aucun jusqu’à ce jour qui soit international et, qui soit une plateforme d’exposition et d’expression du génie créatif béninois. Aussi, pour cette première édition, le Maroc, pays culturellement ami au Bénin est le pays invité d’honneur. « Un festival autour d’un art c’est déjà un challenge, embrasser 07 arts dans un festival c’est tout un autre gros challenge », a déclaré Ulrich Adjovi, promoteur du Finab. De plus, c’est en présence des ambassadeurs du Maroc, de la Chine et du Togo, du ministre des Sports, du Représentant du ministre de la culture et des Maires des villes de Cotonou, Porto-Novo et Ouidah que, les précurseurs de l’Art Africain ont été récompensés lors de la cérémonie d’ouverture.  « L’Art devrait être accessible et ouvert à tous, populaire sans qui soit besoin de renoncer à une exigence élevée », a affirmé le promoteur de cet évènement annuel. Il s’agit notamment : du 'Magicien du désert' Alphadi, du maître de la scène Alougbine Dine, de Rachelle Agbossou de la compagnie Walo, de l’artiste plasticien Tibari kantour, de l’artiste tradi-moderne Sagbohan Danialou et bien d’autres.

Comment est né ce festival ? Pourquoi le choix de la promotion de sept (07) arts ? Quel coût pour cette 1ère édition ? Urich Adjovi, promoteur du Finab nous répond. Ecoutons.

« La fête de l’amour de l’Art, des passionnés de notre patrimoine culturel », Ulrich Adjovi