Blinken va réunir Israël et trois pays arabes pour l'anniversaire de leur normalisation

14 septembre 2021 à 18h36 par AFP

AFRICA RADIO

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken va réunir vendredi, virtuellement, ses homologues d'Israël et de trois pays arabes pour marquer le premier anniversaire des accords de normalisation de leurs relations, a annoncé mardi le département d'Etat.

Le secrétaire d'Etat va s'entretenir avec les ministres des Affaires étrangères de l'Etat hébreu, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et du Maroc pour "commémorer le premier anniversaire de la signature des accords d'Abraham et discuter des manières d'approfondir les relations et bâtir une région plus prospère", a dit un porte-parole. Le 15 septembre 2020, les Emirats arabes unis et Bahreïn étaient devenus les premiers pays du Golfe à normaliser publiquement leurs relations avec Israël, sous l'égide du président américain de l'époque, Donald Trump. Le Maroc et le Soudan avaient ensuite fait de même. Le Soudan ne sera pas représenté à la réunion virtuelle de vendredi, sans que le département d'Etat n'en précise la raison. Après son arrivée au pouvoir, le gouvernement du président Joe Biden et son secrétaire d'Etat Antony Blinken ont dit approuver ces accords considérés comme un des principaux succès diplomatiques de leurs prédécesseurs républicains. Cette rencontre, et l'utilisation officielle de l'appellation "accords d'Abraham" que les démocrates ont longtemps été réticents à faire leur, viennent consacrer ce soutien. Après les Emirats et Bahreïn, les yeux ont un temps été rivés sur l'Arabie saoudite, première puissance économique arabe, terre des lieux les plus saints de l'islam et proche partenaire des Etats-Unis. Mais Ryad a rejeté toute normalisation sans un règlement de la question palestinienne.