Burkina: le chef de l'ONU condamne "toute tentative de prise de pouvoir par la force"

AFRICA RADIO

1er octobre 2022 à 16h51 par AFP

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutteres, a "fermement" condamné dans un communiqué samedi "toute tentative de prise de pouvoir par la force des armes" au Burkina Faso, au lendemain d'un coup d'Etat dans le pays, le deuxième en huit mois.

Le secrétaire général "condamne fermement toute tentative de prise de pouvoir par la force des armes et appelle tous les acteurs à s'abstenir de toute violence et à rechercher le dialogue", a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric dans un communiqué. Il "exprime son plein soutien aux efforts régionaux visant à un retour rapide à l'ordre constitutionnel dans le pays", affirmant également que le Burkina Faso "a besoin de paix, de stabilité et d'unité pour combattre les groupes terroristes et les réseaux criminels qui opèrent dans certaines parties du pays".