Centrafrique: l'embargo sur les armes reconduit pour un an par l'ONU

AFRICA RADIO

29 juillet 2022 à 21h21 par AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé vendredi de 12 mois l'embargo sur les armes visant la Centrafrique, ses membres s'inquiétant d'une situation sur place "qui continue de constituer une menace pour la paix internationale et la sécurité régionale".

Le Conseil a approuvé l'extension de l'embargo par dix voix pour et cinq abstentions: celle de la Chine -- qui avait été la seule à s'abstenir lors du précédent renouvellement --, mais aussi celles du Gabon, du Ghana, du Kenya et de la Russie. Les combats se poursuivent dans ce pays, l'un des plus pauvres du monde, où l'armée centrafricaine a récemment repoussé une attaque de rebelles dans l'est et où la force de l'ONU a indiqué avoir repris une ville dans le nord-est. Les forces gouvernementales ont plus largement réussi depuis fin décembre 2020 à reprendre aux rebelles les agglomérations et une bonne partie des deux tiers du pays qu'ils contrôlaient depuis plusieurs années, essentiellement grâce au renfort de soldats rwandais et à la présence de centaines de paramilitaires russes combattant à leurs côtés. L'embargo sur les armes a été imposé en 2013 après qu'une coalition de groupes armés a renversé le régime du président François Bozizé et plongé le pays dans la guerre civile. Il a plusieurs fois été allégé sous la pression des autorités centrafricaines, qui jugent être désavantagées par cette mesure face aux rebelles qui s'approvisionnent en armement au marché noir.