Côte d'Ivoire: au moins 5 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Abidjan

AFRICA RADIO

7 mars 2022 à 18h21 par AFP

Au moins cinq personnes, dont trois enfants, sont mortes dans l'effondrement d'un immeuble à Abidjan, dans la nuit de dimanche à lundi, une semaine après un drame similaire dans la capitale économique ivoirienne, selon un dernier bilan provisoire des services de secours et des journalistes de l'AFP.

En fin d'après-midi, les sapeurs-pompiers ont annoncé sur leur page Facebook "la découverte d'une (nouvelle) victime décédée", portant le nombre provisoire de morts à cinq, et celui des blessés à treize. "Les opérations se poursuivent" pour trouver d'autres victimes éventuelles, ajoutent-ils. A la mi-journée, un précédent bilan faisait état de quatre morts - un homme, une femme et deux enfants -, selon la même source. Dans leur nouveau bilan, les pompiers n'ont pas précisé qui était la nouvelle victime, mais selon des journalistes de l'AFP présents sur les lieux, il s'agit d'une adolescente, fille de William Aimond, un habitant interrogé par l'AFP dans la matinée. "Ils cherchent encore ma fille de 14 ans. Nous habitons au troisième étage et elle était au niveau du salon quand l'immeuble s'est effondré", avait-il déclaré. Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, s'est rendu sur les lieux pour apporter "la compassion de la Nation aux victimes, nos prières et notre soutien", selon sa page Facebook. "Une enquête est lancée. La loi s'appliquera dans toute sa rigueur", a-t-il ajouté. Les victimes vivaient dans un immeuble habité de quatre étages qui s'est écroulé vers 00H20 (GMT et locales) dans le quartier d'Angré, en pleine expansion immobilière ces dernières années. Le 27 février, un immeuble en construction s'était effondré sur des habitations dans la commune de Treichville, dans le sud d'Abidjan, faisant sept morts. La ville, en pleine croissance démographique et économique, connaît une explosion des constructions ces dernières années, parfois de manière anarchique et sans autorisations officielles.