Côte d’Ivoire/Culture : La vérité sur le mythe de « Rubino » enfin connue !

Côte d’Ivoire/Culture : La vérité sur le mythe de « Rubino » enfin connue !

8 février 2022 à 15h13 par ÉRIC Djadjou

Le mois de la valorisation de la culture ivoirienne suit son cours. L’association culturelle Ivoire Black History Month (IBHM) s’est rendue à Agboville pour un hommage à la culture « Abbey », une ethnie de la Côte d’Ivoire. Une occasion aussi de mettre fin aux rumeurs et aux fausses informations qui circulent sur le mythe de « Rubino ».

Pour la petite histoire, en 1910, les Abbey, peuple du Sud-Est de la Côte d’Ivoire se sont insurgés contre le pouvoir colonial. Ils se sont se révoltés à plusieurs endroits le 07 Janvier 1910 causant de nombreuses victimes, dont un occidental du nom de RUBINO, employé à la compagnie française de l’Afrique de l’Ouest. Le mythe raconte que ce dernier fut tué et donné à manger aux soldats français. Afin de taire cette rumeur incessante, les organisateurs et participants d’IBHM se sont rendus sur la terre des Abbey pour satisfaire leur curiosité.

« Rubino n’a pas été mangé comme le bouche à oreille le raconte, Rubino a été puni pour tous ses agissements horribles vis-à-vis du peuple Abbeys. Nos parents ont décidé de se venger à l’époque en coupant seulement le doigt qui contenait la bague de Rubino et le déposer au fond de la marmite afin que ceux-ci se rendent comptent que, trop c’est trop. Le reste du corps de Rubino a été enseveli ici à Dey Obodje et sa tombe enchainée pour marquer qu’il reste notre prisonnier à jamais » a raconté Nanan Boni Yapi, chef du village de GbôGbôGbô devenu aujourd’hui « Rubino » en guise d’hommage à l’officier français.

Cette incursion au village « Rubino » dans la ville d’Agboville est une occasion pour les organisateurs de sensibiliser les participants à la recherche documentaire et à la valorisation de leurs différentes cultures.

Ecoutons un extrait des dires de Boni Yapi-Chef du village de « Rubino ». Celui-ci parle en Abbey et son porte-parole traduit en français.

Côte d’Ivoire/Culture : La vérité sur le mythe de « Rubino » enfin connue !