Ethiopie: deux tués dans une attaque attribuée à des rebelles dans le sud-ouest

AFRICA RADIO

2 juin 2022 à 16h36 par AFP

Deux personnes ont été tuées et trois kidnappées mercredi dans la région éthiopienne de Gambella, dans le sud-ouest du pays, ont annoncé jeudi les autorités régionales, attribuant cette attaque à un groupe rebelle local.

Un homme et une femme ont été tués, et deux hommes et une femme enlevés lors de cette attaque menée "contre des personnes en pleins travaux agricoles" dans le district de Gambella, a déclaré Ugetu Ading, responsable de la communication du gouvernement régional de Gambella dans un communiqué. Selon lui, "l'attaque a été menée par les terroristes (...) du Gambella Freedom Front, conjointement avec Shane", nom donné par les autorités éthiopiennes à la rébellion de l'Armée de libération oromo (OLA), active dans la région voisine de l'Oromia, la plus peuplée du pays. Classée "organisation terroriste" par les autorités éthiopiennes en mai 2021, l'OLA s'est allié en août suivant au Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), parti ayant longtemps dirigé l'Ethiopie et entré en guerre en novembre 2020 contre le gouvernement fédéral du Premier ministre Abiy Ahmed. Egalement frontalière du Soudan du Sud, la région de Gambella a dans le passé été la cible d'incursions d'hommes armés venus de ce pays théâtre d'une sanglante guerre civile entre 2013 et 2018 et toujours sujet à une instabilité chronique.