Gambie: Paris condamne fermement la tentative de "coup de force"

AFRICA RADIO

22 décembre 2022 à 19h51 par AFP

Paris a "fermement" condamné jeudi la tentative de "coup de force" intervenue mardi en Gambie contre le président Adama Barrow, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

"La France condamne fermement la tentative de coup de force intervenue récemment contre le président Adama Barrow en Gambie", a souligné le Quai d'Orsay dans un communiqué. Le gouvernement gambien a déclaré mercredi avoir déjoué une tentative de coup d'État militaire la veille, indiquant dans un communiqué que quatre soldats avaient été arrêtés et assuré que la situation était "totalement sous contrôle". La capitale Banjul présentait mercredi un visage habituel, ont rapporté des correspondants de l'AFP. Le ministère des Affaires étrangères a également réaffirmé son "soutien aux positions prises par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)" qui dit avoir appris la tentative de putsch avec "choc et consternation", et l'a fermement condamnée dans un communiqué. Réunis en sommet début décembre à Abuja, au Nigeria, les dirigeants des États membres de l'organisation régionale, dont fait partie la Gambie, ont décidé la création d'une force régionale vouée à intervenir en cas de putsch, s'inquiétant d'un effet de contagion des coups d'État. Ce serait la dernière tentative de coup de force en date en Afrique de l'Ouest depuis 2020, après deux putschs réussis au Mali et au Burkina Faso et un autre en Guinée, et une tentative de coup d'Etat en Guinée-Bissau.