Guinée: les putschistes disent avoir capturé le président Condé, la Défense dit les avoir repoussés

5 septembre 2021 à 16h06 par AFP

AFRICA RADIO

Les forces spéciales guinéennes ont affirmé dimanche avoir capturé le président Alpha Condé et "dissoudre" les institutions, dans une vidéo adressée à un correspondant de l'AFP, tandis que le ministère de la Défense disait avoir repoussé leur attaque contre la présidence.

"Nous avons décidé après avoir pris le président, qui est actuellement avec nous (...) de dissoudre la Constitution en vigueur, de dissoudre les institutions; nous avons décidé aussi de dissoudre le gouvernement et la fermeture des frontières terrestres et aériennes", a dit un des putschistes en uniforme et en armes dans cette déclaration qui a aussi abondamment circulé sur les réseaux sociaux mais qui n'a pas été diffusée à la télévision nationale. Les putschistes, auprès desquels le correspondant de l'AFP a confirmé la provenance de ces images, ont diffusé une vidéo du président Condé entre leurs mains. Ils lui demandent s'il a été maltraité, et Alpha Condé, en jeans et chemise dans un canapé, refuse de leur répondre. De son côté, le ministère de la Défense a affirmé dans un communiqué que "les insurgés (avaient) semé la peur" à Conakry avant de prendre la direction du palais présidentiel, mais que "la garde présidentielle, appuyée par les forces de défense et de sécurité, loyalistes et républicaines, ont contenu la menace et repoussé le groupe d'assaillants".