L'Afrique du Sud alloue 2,8 milliards d'euros à des projets d'énergie propre

Par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement d'Afrique du Sud a alloué jeudi 25 contrats pour des projets d'énergie renouvelable, d'un montant total de 50 milliards de rands (2,8 milliards d'euros), afin de réduire la forte dépendance du pays au charbon.

Ces 25 projets (12 fermes d'éoliennes et 13 centrales photovoltaïques) confiés au secteur privé porteront les capacités de production d'électricité du pays à 2.583 mégawatts (MW), soit 4,5% de plus qu'actuellement, a indiqué le ministre de l'Energie, Gwede Manthashe. Les premiers de ces projets ne verront le jour qu'en avril 2024 au plus tôt. L'Afrique du Sud, le pays le plus industrialisé du continent, éprouve de grandes difficultés à satisfaire ses besoins en énergie. Les coupures de courant, qui font partie du quotidien depuis 2007, sont un désastre pour la croissance économique dans un pays où plus d'un actif sur trois est au chômage. Avec une production d'électricité qui dépend à 80% de centrales thermiques au charbon, pour la plupart vieillissantes et mal entretenues, l'Afrique du Sud est le douzième plus gros émetteur mondial de gaz à effet de serre. Ces émissions ont augmenté de 10% entre 2000 et 2017, selon les chiffres du gouvernement. Le pays cherche à mettre en avant ses efforts pour développer les énergies propres avant le sommet de la COP26 sur le climat, qui démarre dimanche à Glasgow.