Forum Investir en Afrique 2024

Le président Tebboune félicite Macron et l'invite en Algérie

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a félicité lundi son homologue français Emmanuel Macron pour sa "brillante" réélection et l'a invité à se rendre en Algérie pour renforcer la relation bilatérale après une crise d'une rare gravité.

AFRICA RADIO

25 avril 2022 à 19h36 par AFP

"A l'occasion de votre brillante réélection (...) j'ai le plaisir de vous adresser (...) mes plus vives félicitations et mes meilleurs voeux de succès dans la poursuite de votre noble mission", a écrit M. Tebboune dans un message adressé à M. Macron, rendu public par la présidence algérienne. Le président algérien s'est également dit "très satisfait" de la "qualité" de leur "relation personnelle, caractérisée par la confiance et l'affection" et "des progrès réalisés, quoique relatifs, par le partenariat algéro-français". Il a également appelé M. Macron à se rendre "prochainement" en Algérie afin de lancer "une dynamique qui pousse au progrès dans le traitement des grands dossiers... et d'intensifier et d'élargir les relations algéro-françaises". Le président Macron, qui a effectué une seule visite en Algérie en tant que président, au début de son quinquennat, a multiplié depuis son accession au pouvoir les gestes mémoriels pour tenter de "réconcilier les mémoires" entre la France et son ancienne colonie, mais sans "repentance". La France et l'Algérie s'efforcent depuis plusieurs mois de donner un nouvel élan à leur relations après une grave crise diplomatique. Alger avait en effet rappelé son ambassadeur à Paris en octobre en réaction à des propos du président Macron affirmant que l'Algérie, après son indépendance en 1962 qui a mis fin à 132 ans de colonisation française, s'était construite sur "une rente mémorielle", entretenue par "le système politico-militaire". L'ambassadeur est retourné en France le 6 janvier. Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a souligné lors d'une visite éclair à Alger à la mi-avril le caractère "indispensable" de la coopération entre la France et l'Algérie pour la stabilité de la région.