Le Togo détecte cinq premiers cas du variant Omicron

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Togo a détecté ses cinq premiers cas du variant Omicron du nouveau coronavirus, a appris lundi l'AFP auprès des autorités sanitaires de ce pays ouest-africain.

"Le Togo a enregistré ses cinq premiers cas du variant Omicron, suite à des analyses effectuées sur un échantillon de cas positifs à la Covid-19", a déclaré à l'AFP Dr. Wembo Halatoko, directrice générale de l'Institut national d'hygiène (INH). "Les prélèvements ont été faits chez des Togolais, déclarés positifs sur la période du 4 au 17 décembre", a-t-elle ajouté. Dr. Halatoko a plusieurs fois invité ces dernières semaines, lors d'émissions sur des radios locales, la population à se faire vacciner et à respecter les mesures édictées par le gouvernement. Depuis fin novembre, le Togo a imposé une quarantaine de 72 heures à tous les voyageurs en provenance des "pays à risque, notamment l'Afrique du Sud", suite à l'apparition du nouveau variant Omicron. Le pass vaccinal ou un test PCR datant de moins de trois jours est obligatoire sur les lieux de culte depuis le 10 décembre, décision décriée par les responsables religieux, notamment les évêques du Togo. L'accès aux bâtiments administratifs est soumis à la présentation de ce pass vaccinal depuis le 10 septembre. Par ailleurs, les frontières terrestres sont toujours fermées depuis mars 2020. Le Togo a recensé 26.678 cas de Covid-19, dont 245 décès, selon les chiffres officiels publiés dimanche soir.