Maroc: suicide d'un détenu condamné pour le meurtre de deux touristes scandinaves

Un détenu marocain, condamné à la peine de mort pour le double meurtre de deux touristes scandinaves en 2018, s'est suicidé mardi matin dans sa cellule, a annoncé l'administration pénitentiaire.

AFRICA RADIO

28 février 2023 à 16h06 par AFP

Incarcéré à la prison d'Oujda (est du Maroc), Abderrahim Khayali, 36 ans, "s'est donné la mort par pendaison en utilisant un morceau de tissu extrait de ses vêtements, qu'il a attaché à la fenêtre de sa cellule", a précisé la direction de l'établissement pénitentiaire dans un communiqué. Abderrahim Khayali avait été condamné en appel à la peine capitale devant un tribunal antiterroriste en octobre 2019, ainsi que trois autres accusés, pour la décapitation de deux jeunes touristes scandinaves au Maroc au nom du groupe Etat islamique (EI). Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, avaient été sauvagement tuées le 17 décembre 2018 alors qu'elles campaient dans des montagnes du Haut-Atlas (sud). Abderrahim Khayali avait pris part à l'équipée dans le Haut-Atlas mais il était parti avant la tuerie. Le procureur avait néanmoins requis en appel la peine de mort contre lui. Les trois autres condamnés à mort, des islamistes radicalisés, avaient avoué leur participation à ce double meurtre qui avait choqué le Maroc. Vingt autres accusés -- dont un ressortissant hispano-suisse -- ont été condamnés à des peines de 5 à 30 ans de réclusion criminelle pour "constitution de bande en vue de commettre des actes terroristes" dans le cadre de cette affaire. La peine capitale est de facto théorique au Maroc du fait d'un moratoire en vigueur depuis 1993.