Mozambique: projet de centrale électrique au gaz naturel dans le nord-est

Par AFP

AFRICA RADIO

Un projet de construction d'une centrale électrique au gaz naturel au Mozambique, qui a reçu l'aval du gouvernement et pesant près de 350 millions d'euros, a été présenté mercredi au Cap en Afrique du Sud aux potentiels investisseurs, lors d'un sommet sur l'énergie en Afrique.

La société britannique GL Africa Energy a signé la semaine dernière un accord avec le gouvernement mozambicain pour construire et exploiter une centrale électrique au gaz naturel liquéfié (GNL) de 250 mégawatts, dans la province mozambicaine de Nampula (nord-est). "La centrale sera opérationnelle au deuxième trimestre 2023 et fournira de l'électricité à plus d'un demi-million de personnes", a affirmé à l'AFP Mamadou Goumble, directeur du groupe Janus Continental, la holding qui détient GL Africa Energy. L'approvisionnement en électricité dans la province est notamment un enjeu pour le secteur de la pêche. "C'est une activité économique clef dans la région, mais aujourd'hui les pêcheurs n'ont pas d'électricité pour conserver au froid le fruit de leur travail", explique M. Goumble, qui s'est récemment rendu sur place. Le projet compte sur l'approvisionnement en gaz naturel tiré du gisement du bassin de Rovuma, plus au nord. Il s'agit d'une des plus grandes réserves de gaz naturel en Afrique, dont l'exploitation par les géants de l'énergie comme Total, Exxon et Eni est contrecarrée par des violences jihadistes. Le français Total a suspendu un méga projet gazier de plusieurs milliards d'euros après une attaque meurtrière en mars dans la ville côtière de Palma. Des groupes armés jihadistes font régner la terreur depuis fin 2017 dans la province pauvre à majorité musulmane du Cabo Delgado, frontalière de la Tanzanie. Les violences ont déjà fait au moins 3.340 morts et forcé plus de 800.000 personnes à quitter leur foyer. La Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) a envoyé des troupes pour épauler l'armée mozambicaine. "La centrale fonctionnera dans un premier temps avec du GNL importé pour ne pas être dépendante des réserves du nord", a précisé M. Goumble. GL Africa Energy a investi dans plusieurs autres projets dans le secteur de l'énergie en Afrique australe et dans la région des Grands lacs. cld/tm [object Object] [object Object] [object Object]