15 décembre 2010 à 8h33 par La rédaction

Trois jeunes femmes: Fatou, Rokhy et Rama, toutes trois d'origine sénégalaise ; Une ligne de vêtements « FaRoRa », qui est la rencontre entre l'art Occidental et l'art Africain. Africa N°1 vous présente trois demoiselles qui résident en France et qui proposent du Prêt-à porter aux jeunes femmes de toutes couleurs de peau, amoureuses du savoir faire africain.« Le nom « FaRoRa » repend la première syllabe du prénom de chacune de nous. Le Fa pour Fatou, le Ro pour Rokhy et le Ra pour Rama. Ce choix est une façon pour nous de marquer notre amitié et de réaliser un rêve d'enfants.» affirme Fatou.Elles ont toutes les trois une activité principale : Fatou est agent dans le tourisme, Rokhy est gestionnaire locative et Rama est comptable. Ayant un goût commun pour la mode, et particulièrement pour la mode africaine, elles ont décidé d'en faire leur second métier. « L'envie de promouvoir la mode africaine à travers l'Europe et l'Afrique à guider notre choix. » ajoute t-elle.Ces trois jeunes filles sont à l'écoute des désirs de leurs clientes (dans Le choix de tissus et du style recherché).La plupart des tissus de FaRoRa sont des tissus en provenance de l'Inde, de Singapour, d'Afrique particulièrement du Sénégal et de la Côte d'Ivoire. FaRoRa utilise tous les tissus et pagnes Africain tel que le Wax, le Bazin, Le Bogolan, les tissus perlés. Le but, selon elles est de les mettre en avant même si l'idée première recherchée est de s'adapter à la culture occidentale. Leurs modèles épousent le corps de la femme et essaient de dégager une certaine sensualité propre à cette dernière.FaRoRa a participé en Avril 2006 au premier Salon International de la Mode Africaine (SIMOA), à Abidjan en Côte d'Ivoire, où ses modèles ont connu un franc succès.TITI PALEContact :0664864733 farora@voila.fr