4 juin 2012 à 7h37 par La rédaction

L'ex- sélectionneur ivoirien François Zahoui a été limogé par Sidy Diallo président de la Fédération ivoirienne de Football (FIF).Alors que son mandat se termine fin juin 2012, Zahoui François s'est vu abréger son mandat le 28 Mai dernier par le président de la FIF et a été remplacé par l'ex-milieu de terrain de l'Olympique de Marseille et ancien international français Sabri Lamouchi. Cette nouvelle est très mal perçue par l'opinion publique et fait par conséquent l'objet de critiques diverses. Ceux qui jugent LAMOUCHI novice et incompétent pour entraîner les Eléphants de Côte d'Ivoire. Agé de 40 ans Sabri est en effet inexpérimenté en tant que sélectionneur car il débute la carrière de sélectionneur avec les Eléphants de Côte d'Ivoire.Pourquoi le football africain suscite-t-il tant l'intérêt des européens?Le coaching des équipes africaines par des sélectionneurs étrangers est devenu une tradition. Il est vrai que depuis la création de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en 1957, l'Afrique a vu défiler sur son sol une pléthore de techniciens venus d'Europe et qui ont connu diverses fortunes. Selon Radio France internationale (RFI) le salaire de Sabri est estimé à 131 millions de F CFA soit 200 000 euros alors que le salaire de son prédécesseur Zahoui était de 3 millions de FCFA soit 4 500 euros. (D'autres sources donnent 15 000 euros NDLR)François Zahoui est arrivé à la tête de la sélection des Eléphants de Côte d'Ivoire en Aout 2010, avec l'espoir de donner à ce pays son second sacre continental 20 ans après le premier.Son bilan n'a pas été si minable, après la dernière CAN au cours de laquelle il a enregistré cinq (5) victoires pour une seule défaite en finale face à la Zambie. Cette défaite lui a peut-être coûté son poste à la tête de la sélection nationale ivoirienne. La principale mission de Lamouchi sera de gagner le pari qualifiant le numéro 1 africain (classement FIFA) pour la CAN 2013 en Afrique du Sud et surtout le Mondial 2014 au Brésil.Pourquoi des sélectionneurs européens en Afrique et non l'inverse ? Est-ce par complexe ou par incompétence? Ou sont-ce aussi des influences politiques ?Si de nombreux «étrangers» ont réussi le pari du football avec les équipes africaines fort est de remarquer que d'autres par contre ont échoué dans leur mission. Notons que l'équipe ivoirienne a remporté sa première coupe d'Afrique en 1992 à l'époque, elle était coachée par l'ivoirien Yéo Martial. Véronique AHOUDJI