A Douala, le phénomène des gangs prend de l'ampleur, la population s'organise

AFRICA RADIO

9 novembre 2020 à 6h41 par AFP

"J'ai frôlé la mort après une agression au couteau", témoigne Appolin Tchanga, peintre en bâtiment de 43 ans, victime en juin dernier d'une attaque menée par un des gangs qui sévissent depuis plusieurs mois à Douala, la capitale économique du Cameroun.