Afrique du Sud: 1.505 cas de coronavirus, la réalité sûrement plus grave (ministre)

Par AFP

AFRICA RADIO

Le nombre de cas d'infections au coronavirus est passé à plus de 1.500 et la pandémie a fait sept morts en Afrique du Sud, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Zweli Mkhize, en précisant que ces chiffres étaient inférieurs à la réalité à cause des limites du dépistage.

"Le nombre total de personnes positives est de 1.505, soit 43 cas de plus" lors des dernières vingt-quatre heures, a déclaré M. Mkhize à la presse lors d'un déplacement au Cap (sud-ouest)."Nous voulons également rapporter la mort de deux personnes de plus", a-t-il ajouté, ce qui porte à sept le nombre total de décès par le Covid-19 depuis que la pandémie a atteint l'Afrique du Sud.Avec plus de 1.500 cas, le pays est le plus touché par le virus sur le continent africain.Pour tenter de ralentir sa propagation, le président Cyril Ramaphosa a ordonné la semaine dernière à ses 57 millions de concitoyens de rester chez eux pendant trois semaines, jusqu'au 16 avril.Il a également annoncé un effort de dépistage de masse, notamment dans les townships et bidonvilles déshérités, qui peinent à obéir aux consignes de confinement malgré le déploiement de la police et de l'armée.Le nombre de cas officiellement recensés "est impacté par les limites (...) du dépistage", a souligné M. Mkhize vendredi. "Lorsque nous aurons engagé notre campagne de masse de dépistage, nous nous attendons à ce que ce nombre augmente", a-t-il ajouté.Le ministre s'est refusé à tout commentaire sur l'avenir du confinement, estimant qu'il fallait "plus de données" pour en évaluer l'efficacité.