Afrique du Sud: deux braconniers de rhinocéros condamnés à 11 ans de prison

Par La rédaction

Johannesburg (AFP)

Deux Mozambicains ont été condamnés à onze ans de prison chacun pour avoir braconné des rhinocéros dans le célèbre parc national Kruger en Afrique du Sud, a annoncé mercredi la police sud-africaine. 

Les deux hommes, âgés de 22 et 23 ans, ont été reconnus coupables de "possession illégale d'arme et de munitions et d'entrée illégale dans le parc" lundi par le tribunal de White River (nord-est de l'Afrique du Sud).

Ils avaient été arrêtés le 27 octobre 2014 par des rangers du parc Kruger, frontalier avec le Mozambique, dans la partie sud de la réserve. 

"Ils étaient armés d'un fusil de chasse et d'une hache", précise la police, qui estime que cette condamnation "dissuadera les possibles braconniers"."Ils doivent savoir que nos équipes les arrêteront avant même qu'ils ne commettent leur crime", ajoute le communiqué. 

En avril, quatre hommes avaient écopé de 15 ans de prison pour les mêmes charges. 

S'il est difficile de prouver le braconnage sans flagrant délit, la justice sud-africaine parvient à condamner les criminels pour d'autres délits comme la possession illégale d'arme à feu.

Selon les chiffres du gouvernement dévoilés dimanche, le nombre de rhinocéros massacrés en Afrique du Sud est en hausse en 2015, avec 749 animaux tués par des braconniers sur les huit premiers mois de l'année, contre 716 l'an dernier à la même époque.

Depuis huit ans, le triste record du nombre de rhinocéros massacrés en Afrique du Sud est battu chaque année.Selon les statistiques officielles, 1.215 ont été tués par des braconniers en 2014, contre 1.004 en 2013, 668 en 2012, 448 en 2011, 333 en 2010, 122 en 2009, 83 en 2008 et seulement 13 en 2007. 

Cette augmentation s'explique notamment par la demande croissante de cornes de rhinocéros sur le marché asiatique, en raison de leurs vertus médicinales supposées mais non prouvées.

De nombreux spécialistes estiment que les chiffres de rhinocéros tués sont encore en-deçà de la réalité car certaines carcasses ne sont pas retrouvées. 

Il reste environ 20.000 spécimens en Afrique du Sud, soit 80% de la population mondiale de rhinocéros.