Algérie: deux nouveaux morts de froid, le bilan grimpe à 48

Par La rédaction

ALGER (AFP) - (AFP)

La vague de froid qui touche l'Algérie depuis neuf jours a fait deux nouvelles victimes en Kabylie (est), portant à 48 le nombre de personnes mortes en lien ou non avec les intempéries, a indiqué dimanche la protection civile.

Les corps de deux personnes ont été retrouvés dimanche après-midi dans la région de Chellata, à 90 km à l'ouest de Bejaia (250 km à l'est d'Alger) vraisemblablement mortes d'hypothermie, a précisé cette source, citée par l'agence de presse APS.

Les deux victimes, âgées de 26 et 30 ans, étaient portées disparues depuis plusieurs jours, à la suite d'une tempête de neige.

Au moins 30 personnes ont péri dans des accidents de la route et 14 par asphyxie, due à des émanations de gaz, depuis le début des intempéries, selon le dernier bilan établi par la protection civile.

La plupart des axes routiers bloqués depuis plus d'une semaines par la neige ont été rouverts dimanche mais la circulation restait difficile à cause du verglas, a indiqué le ministère des travaux publics.

Des habitations éparses à Mila (est) et Tizi-ouzo, en Kabylie, région la plus touchée par les intempéries, restaient encore isolées.

Un bulletin météo prévoyait des chutes de neige sur des régions de l'ouest du pays de l'Algérie jusqu'à dimanche à 21H00 (20H00 GMT).