Arrivée à Bahreïn du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo

Par AFP

AFRICA RADIO

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo est arrivé mardi soir à Manama pour des entretiens avec les responsables de Bahreïn sur une éventuelle normalisation des relations entre le royaume et Israël.

La capitale bahreïnie est la troisième étape d'une tournée au Moyen-Orient qui a déjà mené M. Pompeo en Israël et au Soudan, et qui doit s'achever aux Emirats arabes unis, pays qui a annoncé le 13 août la normalisation de ses relations avec l'Etat hébreu.Au premier jour de cette tournée, M. Pompeo s'est dit lundi "optimiste" à l'idée de voir "d'autres pays arabes" suivre l'exemple des Emirats arabes unis en normalisant leurs relations avec Israël, en dépit des protestations palestiniennes.Mais le Soudan a douché mardi les espoirs des Israéliens et des Américains d'une reconnaissance rapide d'Israël, en écartant toute éventuelle normalisation avec l'Etat hébreu avant la fin de la transition politique prévue en 2022.Bahreïn, qui entretient des contacts avec Israël depuis les années 1990, a été le premier pays du Golfe à saluer l'accord entre les Emirats et l'Etat hébreu.Bahreïn et Israël partagent la même hostilité à l'égard de l'Iran. Manama accuse la République islamique d'instrumentaliser la communauté chiite de Bahreïn contre la dynastie sunnite au pouvoir.Tout en réaffirmant le soutien de Manama aux "droits des Palestiniens", un responsable bahreïni a affirmé le 20 août que son pays est un Etat souverain et que ses décisions peuvent être motivées par ses "intérêts nationaux".M. Pompeo doit s'entretenir avec le prince héritier de Bahreïn, le prince Salmane ben Hamad Al-Khalifa.Il a examiné mardi au téléphone avec l'homme fort des Emirats, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, l'accord de normalisation avec Israël, qui va "renforcer les fondements de la paix et de la stabilité dans la région", a annoncé l'agence officielle WAM.