Attentats d'Abuja: le président nigérian accuse des "terroristes"

2 octobre 2010 à 12h14 par La rédaction

ABUJA (Nigeria) (AFP)

Le président nigérian Goodluck Jonathan a accusé samedi des "terroristes" d'être les auteurs du double attentat à la voiture piégée qui a fait 12 morts vendredi à Abuja, en dédouanant le principal groupe rebelle du pays qui a pourtant revendiqué ces attentats.

"C'est un camouflage", a affirmé le président à propos de la revendication des attentats par le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend).

"Cela n'a rien à voir avec le Mend (...) Ce sont des terroristes", a-t-il ajouté après avoir rendu visite à des blessés des attentats dans un hôpital d'Abuja.

Le président n'a pas fourni de précisions sur l'identité de ces "terroristes".

Les attentats ont eu lieu près d'Eagle Square dans la capitale nigériane, la place où se déroulait la cérémonie pour les 50 ans de l'indépendance, en présence des dirigeants du pays et de délégations étrangères.

Ils ont été revendiqués par le Mend.Plus tôt vendredi, ce groupe avait affirmé dans un communiqué avoir placé des bombes sur le site de la cérémonie, ainsi qu'à ses abords.La première explosion a eu lieu un peu plus d'une heure après l'expiration de l'ultimatum.